Dossier : Gaz de schiste : Comment on prépare les esprits

Par l’odeur alléchés…

Les industriels français exercent un lobbying intense en faveur de l’exploitation du gaz de schiste en France et en Europe.

Depuis plusieurs mois, les industriels développent de nouveaux arguments « écologiques » destinés à sensibiliser les responsables politiques nationaux. Le PDG de Veolia Environnement, Antoine Frérot, a récemment déclaré que le leader mondial de l’eau est l’ « un des deux seuls acteurs au monde à savoir traiter les effets sur l’eau de l’exploitation du gaz de schiste », un argument massue pour le marché naissant de la « dépollution ». De leur côté, Suez Environnement, CGG Veritas, Solvay, Imerys, Vallourec,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.