En finir avec les zones blanches

Les sénateurs proposent des mesures incitatives pour les médecins, mais qui limitent leur liberté d’installation.

«Agir vraiment ». C’est le message adressé par le Sénat au gouvernement à propos des déserts médicaux. Le 5 février, un groupe de travail « sur la présence médicale sur l’ensemble du territoire » a rendu un rapport qui pourrait faire date. Il propose des mesures concrètes et incitatives pour enrayer l’avancée des zones sous-médicalisées dans les campagnes, mais aussi dans certaines villes moyennes et zones périurbaines. Jusqu’ici, les pouvoirs publics ont dû renoncer à des décisions fortes pour ne pas…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.