Matthieu Malgrange, codirecteur de l'Atelier du Plateau : « Une vocation pluridisciplinaire »

Pour Matthieu Malgrange, l’indépendance de l’Atelier du Plateau, une scène de quartier à Paris qu’il codirige, est menacée par la baisse des crédits.

Sur la porte de l’Atelier du Plateau, au fond d’une allée dans le XIXe arrondissement de Paris, cette mention : « Centre dramatique national de quartier ». Le clin d’œil est à la fois humoristique et signifiant. Car, ici, l’exigence artistique n’est pas moindre que dans des endroits plus grands et plus prestigieux, mais on l’envisage avec un état d’esprit spécifique, en toute indépendance, et dans des conditions particulières. Or, ces conditions tendent à se dégrader, en raison notamment de la baisse des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.