Brèves médias

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Déboutés

Les frères Bogdanoff ont été déboutés par le tribunal de grande instance de Paris. Les frères jumeaux avaient attaqué Marianne pour atteinte à la vie privée et diffamation après que l’hebdo avait publié, en 2010, un rapport du CNRS, datant de 2003, affirmant que les deux thèses des Bogdanoff « n’ont pas de valeur scientifique ». Le tribunal a jugé qu’il n’y avait là rien d’une « atteinte à la vie privée ». Les animateurs radio et télé qui invitent régulièrement sur leur plateau ces deux imposteurs feraient bien de le rappeler.

Mes excuses

À la suite du tollé, chez les lecteurs et au sein de la rédaction, provoqué par la une tapageuse de Libé (8 avril) sur la rumeur Fabius et son compte bancaire en Suisse, Nicolas Demorand a fini par présenter, trois jours plus tard, ses « excuses les plus sincères ». Non sans avoir auparavant qualifié la rumeur d’un « fait politique majeur ». Pas sûr que les lecteurs et le personnel du journal acceptent facilement ses excuses.

138 000 euros

C’est le prix de la page empoché par le Monde pour une pub contre le mariage pour tous (10 avril), et qui a scandalisé Pierre Bergé, l’un des actionnaires du quotidien. L’argent n’a pas d’odeur.

Label rouge

Le Collège culinaire de France emmené par Bocuse, Ducasse et Robuchon crée l’appellation « Restaurant de qualité », privilégiant le fait maison, contre le sous-vide industriel. Si les critères de sélection sont peu vérifiables, « l’audacieuse initiative », selon l’expression de Périco Légasse (Marianne) a été saluée par l’Express, la Provence, Challenges, le Parisien ou encore France 2. En oubliant de dire que Bocuse, Ducasse et Robuchon ont tous de juteux contrats avec l’industrie agroalimentaire, de Brake à Sodexo, de Fleury Michon à Danone.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.