Nouvelle loi: sept ans de prison pour "destruction d'espèces protégées en bande organisée"

Les chasseurs et les adversaires irréductibles de la vie sauvage qui se déchaînent depuis des années contre les ours, les loups, les lynx ou les rapaces , ainsi que les excités des Pyrénées et des Alpes-Maritimes comme Christian Estrosi qui incitent à la chasse aux loups devront faire désormais preuve de prudence. En effet, la loi du 16 juillet 2013 portant diverses dispositions de l’Union européenne dans le domaine du développement durable prévoit désormais en son article 18 un nouveau délit : «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.