Manifestation lycéenne à Paris pour le retour des élèves étrangers expulsés

La mobilisation pour le retour de Leonarda et Khatchik est restée forte vendredi, à Paris, où, tôt dans la matinée, les lycéens ont bloqué trente-six établissements scolaires, selon la préfecture de police. À la mi-journée, plusieurs milliers de lycéens (4 000 selon la police, 12 000 selon l'UNL) ont défilé de la place de la Bastille à la place de la Nation pour réclamer le retour des élèves étrangers expulsés, notamment Leonarda Dibrani, 15 ans, et Khatchik Kachatryan, lycéen arménien à Paris, expulsé…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.