Rythmes scolaires : Les maires entendus

Jean-Marc Ayrault reconduit le fonds d’amorçage en 2014.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Bonne nouvelle : Jean-Marc Ayrault reconduit le fonds d’amorçage en 2014. « Un premier pas, commente l’Association des maires de Grandes Villes de France. Néanmoins, cela « ne doit pas occulter le fait que la réforme implique un besoin de financement supplémentaire récurrent, qu’un fonds d’amorçage ne saurait combler ». C’est pourquoi elle réclame le dégel de la prestation de service enfance et jeunesse de la Cnaf. Même demande du côté du Réseau des villes éducatives : « Deux ans de fonds d’amorçage, ça laisse le temps de faire le point. Mais ensuite ? », interroge son président, Yves Fournel, selon qui « la rentrée s’est bien passée pour les villes appliquant la réforme ». Il faut croire que Paris concentre les mécontentements.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.