Le drôle de zoo de Zaü

L’illustrateur publie un bestiaire envoûtant. Rencontre à l’occasion du Salon du livre de jeunesse de Montreuil, qui ouvre le 27 novembre.

Zaü est un drôle d’animal. Il a l’allure d’un échassier, le regard perçant d’une chouette, l’esprit d’un vieux singe et le déplacement lent des grands fauves… Zaü, ça sonne comme « dahu », mais ça n’a rien à voir. C’est ce qui subsiste d’Ezaü, surnom que lui ont donné ses copains de vacances l’été de ses 17 ans quand, ayant eu la mauvaise idée de confier sa tignasse de Beatles à une apprentie coiffeuse, André Langevin avait dû se raser la tête et sortait affublé d’un turban. C’est resté. Tout le monde…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.