François Maspero

C’est dans ses livres qu’on le rencontre le mieux.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le Sourire du chat, le Figuier, le Temps des Italiens … Nombre de livres de François Maspero sont marqués par la guerre – la Seconde Guerre mondiale ou la guerre d’Algérie –, par l’engagement des siens et par les souvenirs qu’il en a gardés. Le Seuil, dans sa collection « Opus », regroupe les romans, récits et nouvelles de cet écrivain à la plume précise et sensible, qui, de livre en livre, a façonné un univers où les idéaux, même perdus, ne mourront jamais sous la botte du réel. Libraire, éditeur ou écrivain, François Maspero reste fidèle à lui-même, mais c’est dans ses livres qu’on le rencontre le mieux : l’émotion y est sans cesse à fleur d’écriture.


Romans, récits, nouvelles , François Maspero, Seuil, « Opus », 1 068 p., 32 euros.

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.