Inventaire à Terre

Des libellules aux fusils d’assaut, Guillaume Trouillard dessine notre monde.

W elcome n’est pas une bande dessinée. Il y a bien des planches dans ce beau bouquin. Des planches, oui, mais comme celles d’un naturaliste. Tout juste père, Guillaume Trouillard décide d’abandonner un temps la BD afin d’établir un « inventaire pour l’enfant qui vient de naître ». Il a la méthode : choisir un objet d’étude (les grenouilles, les nains de jardin, les plateformes pétrolières…), sélectionner une dizaine d’« individus » parmi les plus représentatifs et les épingler sur une double page. Nous…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.