Dossier : La gauche à Hollande

« Les gens ne font plus confiance aux monnaies »

Philippe Herlin décrypte le phénomène bitcoin et explique pourquoi les banques s’en inquiètent.

Pour l’économiste Philippe Herlin, le succès du bitcoin s’explique d’abord par un climat de défiance à l’égard des institutions financières et un rejet du monopole de l’État. Il défend un système où coexisteraient les monnaies étatiques et les monnaies alternatives, dont le bitcoin. Qui achète du bitcoin ? Philippe Herlin : On n’a pas beaucoup d’informations, car les transactions sont anonymes. Au début, c’était une création de geek qui n’intéressait que les informaticiens un peu alternatifs, et puis le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ce que révèle l’affaire des sous-marins

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.