Manuel Valls antiraciste ?

Dans l'affaire Dieudonné, le ministre de l'Intérieur se fait le pourfendeur de l'antisémitisme et de la parole raciste. C'est oublier les accusations qui pèsent contre ses propos anti-Roms.

Manuel Valls, nouveau pourfendeur de la parole raciste en France ? Le 10 janvier, sur France Inter, il a déclaré d’un ton assuré à propos de l’interdiction des spectacles de Dieudonné : « Il s’agissait d’empêcher qu’un message de haine, un message antisémite, un message anti-juifs continue de se propager. Et le Conseil d’État a clairement confirmé la thèse, qui était celle du gouvernement, selon laquelle des propos qui pouvaient constituer une atteinte à la dignité de la personne humaine portent atteinte à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.