Troubles politiques à Nantes

Les heurts qui ont terni le succès du rassemblement pacifique de dizaines de milliers d’opposants à l’aéroport font monter d’un cran la tension entre socialistes et écologistes.

Jean-Marc Ayrault, soutien en chef à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a-t-il perdu une bonne occasion de se taire dimanche dernier ? Au lendemain de la grande manifestation pacifique qui a rassemblé à Nantes, selon les organisateurs, plus de 50 000 opposants au projet – et 520 tracteurs –, le Premier ministre appelait ses alliés d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) à « sortir de l’ambiguïté ». En cause : le soutien appuyé de la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, aux manifestants, exprimé la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.