La double vie d'Aquilino Morelle, conseiller de Hollande

Les révélations du journal Mediapart sur le comportement d’Aquilino Morelle devraient logiquement conduire François Hollande à se séparer de son conseiller.

Aquilino Morelle a travaillé pour des laboratoires pharmaceutiques qu’il était censé contrôler , assure Mediapart dans une enquête fouillée. Une révélation gênante pour ce proche de François Hollande et la promesse du Président de veiller à une République exemplaire. Alors qu'Aquilino Morelle est inspecteur de l’Igas (Inspection générale des affaires sociales) depuis sa sortie de l’ENA en 1992, le laboratoire danois Lundbeck l’a employé jusqu’en 2007 : « Il m’a dit qu’il cherchait à travailler pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.