Buren à l’opéra (À flux détendu)

Daphnis et Chloé , à l’Opéra Bastille, un ballet où la musique, la danse et la scénographie forment un triptyque complexe et harmonieux, où chaque élément vient exalter les deux autres.

Le rideau de l’Opéra Bastille se lève et, derrière lui, un autre rideau apparaît, tout aussi imposant, orné de bandes blanches verticales. Les premiers accords de Daphnis et Chloé montent de la fosse. La flûte, puis le cor, et les doux murmures du chœur. Les sens sont immédiatement saisis. Quand la musique de Ravel, exécutée par l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, dirigé par Philippe Jordan, gagne en intensité, l’envoûtement s’accomplit, tandis que le regard du spectateur est happé par le rideau de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.