« Descente de médiums », de Nathalie Quintane : Entendre des voix

Dans Descente de médiums , Nathalie Quintane se met à la disposition d’une logique différente.

Non pas une irruption, ni même une apparition. Une « descente ». Une « descente de médiums », comme une descente de flics ou de mauvais garçons. Mais, chez Nathalie Quintane, cette descente, c’est comme dévaler une pente sans trop savoir où elle mène. L’auteure prétend que suivre cette pente serait le signe qu’on n’attend pas le moment propice pour « réformer le monde visible », parce que, sinon, on risque de l’attendre longtemps. « Il ne faut pas être non plus comme ces Polonais dont parle un capitaine…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.