Gaza : Fausse trêve égyptienne

Alors que les raids israéliens s’intensifiaient sur l’enclave palestinienne, l’Égypte tentait une étrange médiation, aussitôt saisie par le gouvernement Netanyahou pour justifier sa répression.

Àla différence de Benyamin Netanyahou, les dirigeants de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, ne sont pas de fins stratèges sur le terrain diplomatique. Ils ont immédiatement refusé, mardi matin, la trêve proposée par l’Égypte. Peu de temps après, le cabinet de sécurité israélien acceptait évidemment l’offre égyptienne, malgré l’opposition des deux ministres d’extrême droite, Avigdor Lieberman et Naftali Bennett, ce dernier représentant quasi officiel des colons au sein du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.