Bureau du jazz de Radio France : « La victoire du divertissement »

Le Bureau du jazz de Radio France est menacé. Le violoniste Dominique Pifarély rappelle son importance pour contrer l’emprise industrielle.

Prise de conscience tardive ou succès d’une mobilisation ? Après avoir annoncé, début juillet, la suppression du Bureau du jazz, le directeur de la musique à Radio France, Jean-Pierre Rousseau, pourrait finalement décider de le maintenir. Sous quelle forme ? Avec quel budget ? Dans un entretien réalisé fin juillet, Dominique Pifarély explique ce que représente le Bureau du jazz et dénonce un affaissement des missions des radios publiques. La pétition lancée début juillet contre la fermeture du Bureau du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.