Médias : L’administration fiscale s’acharne sur l’Acrimed

L'association fait valoir son droit à une réduction d'impôts pour ses donateurs.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Parti pris sur les dons défiscalisés. En effet, le ministère des Finances a fait appel de la décision du tribunal administratif de Montreuil, annulant, en mai dernier, les décisions qui privaient l’Acrimed du droit de délivrer des reçus permettant d’obtenir une réduction d’impôts sur les dons effectués en sa faveur. L’association, tournée vers le décryptage des médias (critique et sans concession), dénonce un « acharnement manifestement politique » et se dit déterminée « à faire valoir le droit de [nos] donateurs à une très modeste réduction de leurs impôts ». Elle emploiera donc tous les recours juridiques.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.