« Si je perds, j'arrête la politique », avait dit Nicolas Sarkozy

Le retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scène politique ne fait plus de doute. Il est déjà impossible de l'ignorer. Ce ne serait qu'une question d'heures, assurait ce matin Nadine Morano, sa première groupie. À en croire des gazettes plus sérieuses, l'ancien chef de l'État devrait annoncer qu'il brigue la présidence de l'UMP dimanche soir sur France 2, où il sera l'invité de Laurent Delahousse au journal télévisé. On nous dit même que l'Ex a sous le coude une tribune qu'il compte faire paraître…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Assurance-chômage : la grande loterie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.