Budget : L’Europe ou les frondeurs

Inflexible, le gouvernement est prêt à lâcher des pans de notre modèle social contre un feu vert de Bruxelles.

Le débat sur la partie « recettes » du budget de l’État, qui s’est achevé mardi à l’Assemblée nationale, a une nouvelle fois mis en lumière la fragilité du gouvernement. À plusieurs reprises, ce dernier a dû demander la réserve des votes pour empêcher l’adoption d’amendements déposés par les socialistes frondeurs, leurs collègues EELV ou du Front de gauche. Ce mécanisme, contesté par le PS quand l’UMP y recourait, permet de reporter l’ensemble des votes à une date ultérieure, et donc de s’assurer une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.