Pourquoi la Confédération paysanne est-elle anti-loup ?

TRIBUNE. Le géographe Farid Benhammou revient sur la radicalisation du positionnement du syndicat face au prédateur.

Barrage de Sivens, protection de zones humides, OGM… La Confédération paysanne se retrouve toujours aux côtés des écologistes dans leurs luttes, sauf pour la protection du loup. Depuis cet été, le syndicat a lancé une offensive réclamant une régulation plus radicale de l’espèce, dans des médias de gauche, ou proches, tels que l’Obs, Libération, France Inter et même Politis. Comment expliquer cet alignement sur les positions de la FNSEA, le syndicat agricole dominant, ou des milieux de la chasse les plus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.