Des nouvelles de Fabrice Nicolino

L’une des grandes signatures de Politis participait mercredi à la conférence de rédaction de Charlie Hebdo au moment de l’assaut du tueur.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Tous nos lecteurs connaissent bien Fabrice Nicolino qui a été l’une des grandes signatures de Politis. Il participait mercredi à la conférence de rédaction de Charlie Hebdo au moment de l’assaut du tueur. Atteint aux jambes par une rafale, il a été très grièvement blessé. Les nouvelles que nous avons par l’intermédiaire d’Hervé Kempf, de Reporterre, sont à présent plutôt rassurantes. Nous n’en savons pas plus pour l’instant, mais nous tiendrons nos lecteurs informés. Toute l’équipe de Politis, des plus jeunes qu’il ne connaît pas forcément, aux plus anciens avec lesquels il a longtemps travaillé, lui adresse un salut très amical. Nous nous souvenons de son enthousiasme, de sa curiosité, de son courage, et nous pensons très fort à lui.


Photo : reporterre.net

Haut de page

Voir aussi

Articles récents