Landivisiau : la centrale passe en force

L’État s’apprête à autoriser la construction d’une turbine à gaz pour l’alimentation électrique de la Bretagne, en dépit d’une forte opposition locale, dont les options alternatives ont été négligées.

Zone d’activité du Vern, au nord de Landivisiau, jeudi 5 février. Une pelleteuse et des engins de forage s’activent. Le fournisseur d’électricité Direct énergie vient d’engager une campagne de carottages pour sonder le sous-sol et préparer la construction d’une centrale électrique à gaz. Surgis d’une combe, une vingtaine d’opposants résolus franchissent la petite clôture et installent leurs banderoles : « Non à la centrale », « Avec les particules fines, votre cancer vous dit merci ! », « Des millions pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.