Soins en prison : la France condamnée

C’est une première. La justice européenne a condamné la France pour n’avoir pas apporté les soins nécessaires à Mohamed Helhal, un détenu du centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne, souffrant d’un handicap physique. En effet, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a estimé que le prisonnier, âgé de 43 ans, condamné à trente ans de réclusion criminelle (pour assassinat et tentative d’assassinat) a subi des « traitements inhumains et dégradants » . Paraplégique depuis une chute de plusieurs mètres…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.