Martine Aubry bat en retraite

La maire de Lille, qui menaçait de déposer sa motion, devrait y renoncer après avoir obtenu deux gestes de François Hollande et du gouvernement.

C’est samedi que l’on connaîtra le nombre de motions soumises au vote des militants socialistes au congrès de Poitiers. S’il était acquis, en début de semaine, que les sensibilités de la gauche du PS se retrouveront sur un texte unique, le ralliement de Martine Aubry à la motion de la direction du PS était en bonne voie. La maire de Lille avait pourtant multiplié, depuis l’été, les coups de griffe contre le gouvernement de Manuel Valls et la « méthode » Hollande. D’abord sur la réforme territoriale et le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.