Au service de Sarkozy, la navigatrice Maud Fontenoy fait naufrage

Bombardée déléguée à l'environnement du parti «Les Républicains», elle approuve les OGM, les gaz de schiste et le diesel, et conteste la restriction du Round-up.

Au terme d’une tournée de promotion dans les médias pour faire connaitre ses opinions rétrogrades sur l’écologie, l’ex-navigatrice Maud Fontenoy a logiquement rejoint les rangs de l’ex-UMP dont elle est non moins logiquement devenue la Déléguée à l’environnement pour la commission exécutive du nouveau parti. Dans son livre peu ou mal contesté par les confrères, Les raisons d’y croire (Plon), l’amoureuse incontestée des océans, reprend à son compte et aux prix de contorsions comiques face à la réalité, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.