Italie : Sévère avertissement pour Renzi

Avec cinq régions sur sept, le pâle Parti démocrate remporte une victoire électorale en trompe-l’œil.

L’Italie fut longtemps un pays où l’abstention était extrêmement faible, la mémoire de la dictature fasciste expliquant cet attachement au vote depuis 1945. Depuis une quinzaine d’années pourtant, la participation diminue régulièrement, signe du fossé croissant entre la classe politique et les électeurs. Mais jamais scrutin n’avait recueilli aussi peu d’adhésion que ces élections régionales et communales partielles du 31 mai, où près d’un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. Les résultats bruts – cinq…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.