Crédit impôt recherche : Une niche fiscale très bien gardée

Le rapport d’une commission d’enquête sur le crédit d’impôt recherche a été enterré. Ce qui rassure le Medef et confirme le fait que ce dispositif, pourtant très critiqué, est intouchable.

Événement rare, un rapport évaluant le crédit d’impôt recherche (CIR), la plus importante et la plus controversée des niches fiscales après le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), ne sera jamais publié officiellement. La droite et les socialistes ont enterré, le 9 juin, six mois de travail de la sénatrice communiste Brigitte Gonthier-Maurin, rapporteure de la commission d’enquête du Sénat sur « la réalité du détournement du crédit d’impôt recherche ». La sénatrice voulait simplement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.