Joseph Stiglitz : l'Allemagne a « porté un coup sévère » à l'Europe

Par son attitude dans la crise grecque, l'Allemagne « a porté un coup sévère et ébranlé l'Europe » , a estimé dimanche le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, en marge de la Conférence sur le financement du développement qui s'ouvre lundi à Addis Abeba. « L'Allemagne a montré un manque de solidarité. Vous ne pouvez pas gérer une zone euro sans un minimum de solidarité. [Cette crise] sape complètement la vision commune et la solidarité européenne. C'est un désastre » , a-t-il confié l à l'AFP.L'ancien…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Le crime et le rituel

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.