La perle de François Hollande

On attendait François Hollande sur la Grèce , mais c’est à propos de l’accord sur le nucléaire iranien que le Président a eu la sortie la plus inattendue, dans ce très insipide entretien du 14-Juillet conduit par Claire Chazal et David Pujadas. Une vraie perle en réalité. Voulant justifier l’interdiction faite à l’Iran de posséder la bombe, il a mis en garde contre les risques de « prolifération » . « Si l’Iran a la bombe , a-t-il dit, l’Arabie saoudite et Israël voudront la bombe… » Feignant d’ignorer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.