VIDEO. Le tour de France Alternatiba en images

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les militants d'Alternatiba, parti le 5 juin de Bayonne, ont déjà parcouru 2 300 kilomètres, soit un peu plus du tiers d'un tour de France cycliste qui doit rallier Paris le 26 septembre.

Ils étaient jeudi 16 juillet à Besançon, 38e étape sur 187. Accueillis comme souvent par une «vélorution».

Reportage complet à lire dans Politis du jeudi 23 juillet (n° 1363).

Le tour bloqué par la police après son passage à Fessenheim

  • Ajout, mardi 21 juillet, 10 h 30 : Après une brève halte ce lundi devant la centrale nucléaire de Fessenheim pour une prise de parole contre les investissements dans la filière nucléaire, le tour a été bloqué par la gendarmerie française puis par la police allemande pour contrôler l'identité des 24 cyclistes.

Dans une vidéo de la discussion entre Txetx Etcheverry, animateur d'Alternatiba, et la police allemande, cette dernière évoque une « entrave à la circulation ». Les organisateurs du tour dénoncent un « incident surréaliste », premier du genre en 2300 km et étudient la possibilité de porter plainte contre la police allemande.

A 1 km de la centrale nucléaire, les gendarmes ont  entrepris de contrôler l’identité des cyclistes. - Photo [organisateurs->https://alternatiba.eu/2015/07/tour-alternatiba-pour-le-climat-incident-surrealiste-a-fessenheim/]


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.