« Brooklyn », de Pascal Tessaud : Ma cité va rapper

Avec Brooklyn, Pascal Tessaud raconte le quotidien de jeunes à Saint-Denis, loin des stéréotypes faciles à la Dheepan.

Brooklyn n’est en l’occurrence pas le célèbre quartier de New York, mais le surnom d’une jeune rappeuse, venue de Suisse, aux origines diverses. Coralie (KT Gorique), alias Brooklyn, arrive à Saint-Denis, loue une chambre chez une vieille dame (Liliane Rovère), fait le ménage et la cuisine pour un centre social et culturel. Les conditions de vie minimales pour pouvoir s’adonner à sa passion, le rap. Sans marquer d’intention volontariste en ce sens, Brooklyn, premier long métrage de Pascal Tessaud, s’écarte…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.