Russie : Sentsov condamné

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov a été condamné le 25 août à 20 ans de colonie pénitentiaire pour « terrorisme ».

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, auteur d’un premier long métrage de fiction, Gaamer, a été condamné le 25 août à 20 ans de colonie pénitentiaire pour « terrorisme », au terme d’une parodie de justice menée par le tribunal russe de Rostov-sur-le-Don. En réalité, Oleg Sentsov déplaît au régime parce qu’il s’oppose à l’annexion de la Crimée. Le cinéaste a été jugé aux côtés d’un militant écologiste ukrainien, Alexandre Koltchenko, qui, lui, a écopé d’une peine de 10 ans. Ces condamnations ont suscité de nombreuses réactions de protestation, notamment celles de cinéastes européens, dont Wim Wenders, Ken Loach et Aki Kaurismaki, et des cinéastes russes Alexandre Sokourov, Andreï Zviaguintsev et même Nikita Mikhalkov, réputé proche de Poutine.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.