Sport : A-t-on vendu les valeurs du rugby ?

La Coupe du monde, qui débute vendredi 18 septembre, suscite un fort battage médiatique. Vingt ans après le passage au professionnalisme, l’ovalie est gagnée par certains travers du foot : star-system, argent-roi, etc.

Nos rugbymans sont de piètres comédiens. À l’approche de la Coupe du monde, ils ont pourtant une nouvelle fois colonisé nos écrans et les panneaux d’affichage, telle une armée de publicitaires prête à nous vendre les « valeurs de l’Ovalie ». Engagement, solidarité, respect de l’adversaire… Le rugby charrie des valeurs réconfortantes par les temps qui courent. Mais peut-on en faire commerce sans les dévoyer ? Le rugby-spectacle est-il fidèle à l’imagerie qu’il tente de promouvoir ? Les commerçants «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.