« Un gouvernement à la botte de la FNSEA » : l'autre son de cloche de la Confédération paysanne

La Confédération paysanne a dénoncé jeudi soir les mesures annoncées par le gouvernement pour désamorcer la mobilisation de la FNSEA. L'aide supplémentaire de 3 milliards d'euros débloquée pour l'agriculture est selon lui synonyme de « mise sous perfusion d’un système périmé et destructeur où les exploitations doivent être de plus en plus grosses et avec de moins en moins de paysans ». « Manuel Valls vient d’offrir l'argent demandé pour un véritable plan de licenciement des éleveurs » , dénonce le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.