Netanyahou réhabilite Hitler

Décidément, il est dit que les dirigeants israéliens iront au bout de l’horreur. Voilà que, prenant la parole, mardi 20 octobre, devant le Congrès sioniste à Jérusalem, Benyamin Netanyahou a absous Hitler de l’extermination des juifs. Selon le premier ministre israélien, c’est le grand mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, qui aurait dit à Hitler de « brûler » les juifs. « A ce moment là (en 1941), a affirmé Netanyahou, Hitler ne voulait pas exterminer les juifs mais les expulser. » Abomination…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.