Syrie : Ambiguïtés russo-américaines

Tout en affichant des objectifs exactement opposés, Moscou et Washington s’efforcent de sauver les apparences.

Parallèlement à une opération militaire qui vise à 80 % les rebelles syriens et très peu l’organisation État islamique (EI), la Russie poursuit son offensive diplomatique. L’objectif de Moscou est toujours, officiellement, d’imposer le maintien au pouvoir de Bachar Al-Assad, même si le discours des dirigeants russes n’est pas exempt d’ambiguïtés. Ainsi, à l’issue d’une réunion à Vienne avec le secrétaire d’État américain et les ministres saoudien et turc des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, le chef de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.