Dossier : État d'urgence et COP21 : Les citoyens se rebellent

Climat : Les citoyens en première ligne

Ils ne se contentent plus d’appeler les dirigeants à signer un « bon accord » sur le climat. Mouvements, associations, syndicats affirment de plus en plus leur stratégie face à la crise.

Six ans après l’échec de la conférence climat de Copenhague (2009), qu’elle n’avait pas réussi à infléchir, la société civile est de retour avec des ambitions nettement à la hausse. « Mûrie, plus largement déployée et plus stratégique », elle revendique de jouer les premiers rôles dans la bataille climatique, constate Anabella Rosemberg, conseillère climat de la Confédération syndicale internationale (CSI), engagée au sein de la Coalition Climat 21. Le point sur les nouveaux terrains investis en 2015 par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.