Éternel retour des fantômes de l’histoire

La compagnie Troisième Génération reprend There Is No Alternative. Humour et politique.

Deux jeunes gens ont résolu de fuir la précarité et ce monde désenchanté. Mais ils se heurtent peu à peu à une sorte d’impossibilité dont on ne saura jamais l’exacte nature : psychologique, physique ou morale ? Voilà, s’il fallait le résumer, l’argument de There Is No Alternative, de la compagnie Troisième Génération. Un thème d’une absolue et cruelle actualité dans lequel le spectateur entre par la petite porte, témoin indiscret des gestes simples qui précèdent ordinairement le voyage. Quoi de plus banal…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.