Disparition : Michel Galabru

Michel Galabru, 93 ans, est mort le 4 janvier après avoir joué tant et tant de pièces.

Politis  • 6 janvier 2016
Partager :

Il ne jouait pas ordinairement dans la nuance mais, au détour d’une réplique, il savait faire passer un souffle d’émotion contenue. Michel Galabru, 93 ans, est mort le 4 janvier après avoir joué tant et tant de pièces, dont sept ans dans les rangs de la Comédie Française (de 1950 à 1957), et figuré dans de très nombreux films, le plus souvent dans le registre dit populaire et comique. Sans limite dans la farce, mais pas dupe, il aimait aller là où le public désirait le retrouver. Mais il pouvait aussi être opaque, inquiétant sous le joug d’une folie intérieure, comme dans le Juge et l’Assassin, de Bertrand Tavernier, qui lui valut en 1977 le césar du meilleur acteur.

Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don