Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 5€/mois. :

Politis Web illimité

5 par mois Offre de lancement
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

9 par mois Offre de lancement
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Sondage sur la primaire à gauche : le chiffre caché de « Libération »

Le pourcentage s’affiche en gros caractères sur la Une du Libération de ce jour : « 81 % des sympathisants de gauche souhaitent la primaire pour tous. » Plus qu’un long discours, le chiffre veut persuader le lecteur et surtout l’électeur de gauche que l’appel pour une primaire ouverte et un candidat unique, lancé par le même quotidien le mois dernier à grand son de trompe, répond à une forte attente des sympathisants de gauche. Mais d’où sort ce chiffre ?

D’un « sondage Viavoice pour Libération effectué du 3 au 5 février », apprend-on page 2, réalisé auprès d’un « échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus ». Comme notice d’information, c’est un peu court. Et très vite on se pose des questions :

  • Comment ce sondage a-t-il été réalisé ? Par téléphone ou sur internet ?

  • Ces 1002 personnes sont-elles toutes des « sympathisants de gauche » ?

  • Si non, combien sont-ils à avoir été interrogés ?

  • Comment l’institut de sondage définit-il un « sympathisant de gauche » ?

La lecture attentive des trois pages que Libération consacre à ce sujet ne permet pas d’y répondre. Nous avons donc été consulter l’intégralité de cette enquête d’opinion sur le site de l’institut Viavoice. Ce que nous y avons trouvé minorise fortement l’enseignement du sondage de nos confrères.

Pour commencer, notons que dans cette enquête les « sympathisants de gauche » sont les sondés qui, sur un mode déclaratifs, ont déclaré se sentir proche (ou pas éloigné) de LO ou du NPA, du Front de gauche (Parti communiste ou Parti de gauche), du Parti socialiste, ou encore d’Europe Écologie Les Verts. Mais il y a mieux. Voici le codicille qui figure en bas de quelques pages:

© Politis

Comme on le suspectait, ces « sympathisants de gauche » ne sont qu’une partie de l’échantillon de 1002 personnes. Une minorité même puisqu’ils ne sont que… 277, précise Viavoice, qui dénombre par ailleurs 261 « sympathisants de droite et du centre ».

234 personnes interrogées entre le 3 et le 5 février ont donc estimé que « dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017, une union de la gauche (socialistes, écologistes, Front de gauche...) autour d'une candidature commune serait souhaitable ». On est loin du raz-de-marée d’enthousiasme que la Une de Libération veut nous présenter.

© PolitisNotice d'information de l'enquête Viavoice pour Libération


Haut de page

Voir aussi

Articles récents