«Nuit debout», ça recommence !

Après une première nuit d’occupation, les citoyens gardent le cap. Déterminés, les manifestants souhaitent s'emparer de la place de la République jusqu'à dimanche, au moins.

Des souvenirs de la soirée d’hier, il en reste peu ce vendredi matin. Place de la République à Paris, les inscriptions dessinées au sol ont été nettoyées au karcher. Les tentes et autres abris de fortunes ont été retirés. Seul vestige, la tente «infirmerie» et les quelques banderoles qui l’entoure. C’est presque comme si rien ne s’était passé. A LIRE >> «Nuit debout», acte de naissance d'un mouvement inédit Et pourtant, les occupants sont encore là. Une petite dizaine sont restés mobilisés, relayant ceux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.