Dossier : La sécurité contre le sécuritaire

Sécurité : « Il faut repenser le travail de la réinsertion »

Pour être réellement efficace, la lutte antiterroriste doit combiner le répressif et l’éducatif, explique Laurence Blisson, du Syndicat de la magistrature.

Comment mieux se protéger contre le terrorisme ? Laurence Blisson estime que la réponse sécuritaire a des effets pervers et qu’il faut mettre en œuvre de nouveaux moyens de lutte contre le terrorisme. On entend beaucoup, à gauche, des critiques contre la réponse sécuritaire au terrorisme, mais peu de réflexions sur la manière dont on pourrait améliorer réellement la sécurité. Pourquoi, selon vous ? Laurence Blisson : La difficulté, c’est qu’on a trop souvent tendance à poser la question de la lutte contre…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.