Un week-end « genre »…

La « Manif pour tous » a battu le chic pavé, dimanche, pour tenter de peser sur la campagne de la droite.

Si la « théorie du genre » n’existe pas, les questions de genre, elles, ont bien occupé l’actualité du week-end dernier. Ainsi, les réactionnaires de la « Manif pour tous » ont battu le chic pavé parisien du XVIe arrondissement, dimanche, pour tenter de peser sur la campagne de la droite. Même si, en dehors de Jean-Frédéric Poisson, homme-lige de Christine Boutin, aucun candidat à la primaire n’était présent – à la différence de Nicolas Dupont-Aignan et de Marion Maréchal-Le Pen. Belle réplique à ce piteux…

Il reste 36% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.