Pierre Laurent va proposer au PCF de soutenir Jean-Luc Mélenchon

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Pierre Laurent va proposer à son parti de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle, apprend-on. Le secrétaire national du PCF en a fait l'annonce lors d'une rencontre avec la presse ce vendredi matin. Le PCF doit tenir samedi 5 novembre une conférence nationale pour discuter de sa stratégie en 2017.

Deux options seront soumises au vote lors de cette conférence, explique le numéro un : celle d'un soutien à Jean-Luc Mélenchon et celle d'une candidature PCF. Cette dernière option, « ce n'est pas l'option que je privilégie », a déclaré M. Laurent au cours de sa rencontre avec la presse. La décision finale appartiendra toutefois aux 50 000 adhérents du PCF, appelés à se prononcer a priori fin novembre.

Invité hier de Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio, Pierre Laurent critiquait cependant Jean-Luc Mélenchon, estimant insatisfaisante pour son parti les conditions de ralliement au candidat de la France insoumise : « Nous avons rencontré hier des proches de Jean-Luc Mélenchon pour continuer cet effort de rapprochement et de convergence. Mais le cadre de soutien que propose Jean-Luc Mélenchon ne nous convient pas car il a construit un nouveau mouvement. » Ce dernier a en effet initié pour la présidentielle un mouvement hors cadre de partis. « C’est son choix, mais il ne peut pas nous demander de nous fondre dans le cadre qu’il a construit seul », avait conclu Pierre Laurent.

Tout en continuant de plaider pour une candidature commune à gauche, Pierre Laurent avait également critiqué les candidats déjà déclarés à la primaire organisée par le PS janvier prochain, qui selon lui « se sont laissés enfermés dans une primaire dont on ne voit ni la perspective ni les contours ».


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.