Comment l’ONU finance Assad

La revue américaine Foreign Affairs accuse certaines officines de l'ONU de naïveté ou de connivences.

Derrière la rhétorique officielle, il se passe parfois de drôles de choses. Dans sa livraison du 11 janvier, la revue Foreign Affairs révèle que sur les quelque 4 milliards de dollars dépensés par l’ONU pour venir en aide aux populations syriennes victimes du conflit, la plus grande partie est allée… au régime de Damas. Le plus souvent par l’intermédiaire de sociétés syriennes présentées comme des organisations non gouvernementales, mais qui appartiennent en réalité à des personnages figurant sur la liste…

Il reste 78% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.