Retraites : En attendant le « second souffle »

Le mouvement social cherche à rebondir et espère que la bataille de l’Assemblée nationale mettra au jour les failles du pouvoir.

À l’Assemblée nationale, dans la rue, parmi les syndicalistes, tous s’accrochent à l’espoir d’un regain de la mobilisation contre la réforme des retraites. Le temps du débat parlementaire, les vacances scolaires et la campagne pour les élections municipales ont inscrit la mobilisation dans un faux rythme. Les agents de la RATP n’ont pas mobilisé comme leurs syndicats l’espéraient, le 17 février, les cheminots sont rincés, les profs incapables de prendre le relais et les incinérateurs fonctionnent de…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.