Le regard de l’anthropologie

Notre Voyage autour de nos chambres #51 vous invite à découvrir l’une des principales revues françaises d’anthropologie, Terrain, dont les textes sont tous disponibles en ligne.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


En 2015, la revue d’anthropologie Terrain publiait un numéro thématique consacré aux virus. S’intéressant à la sémantique du terme, les articles contenus dans ce volume suivaient la notion depuis les laboratoires spécialisés où elle est étudiée, jusqu’aux médecins qui traitent les malades, en passant par l’observation de cercles d’experts en sécurité informatique, qui eux aussi se saisissent du mot. Loin de se poser uniquement en termes biologiques ou informatiques, le traitement proposé par les auteurs, notamment par les deux responsables du numéro, Nicolas Auray et Frédéric Keck, analysait le caractère performatif de la notion et décrivait « le travail ordinaire » de ceux qui « vivent avec des virus », qu’ils soient malades, soignants, scientifiques ou hackers

Mettre l’anthropologie au cœur du débat

En bon représentant de l’anthropologie, le numéro proposait une « ethnographie du virus », agrémentée d’enquêtes menées sur le long terme, souvent plusieurs années, de descriptions, d’entretiens et de récits de vie. Le lire aujourd’hui nous montre en quoi l’anthropologie, discipline des sciences sociales trop souvent absente du débat public, peut pourtant nous permettre de faire un pas de côté pour regarder posément, comparer et prendre le temps de l’analyse. Fructueuse, l’étude conjointe de la gestion des virus entre systèmes biologiques et informatiques proposée dans le numéro permet d’appréhender plusieurs aspects des relations sociales, et en particulier celui, crucial, des représentations.

Découvrir Terrain

Comme tous les numéros de Terrain, ce volume simplement intitulé « Virus » est disponible gratuitement sur Internet. Nous vous conseillons de le parcourir mais, au passage, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture pour découvrir les autres textes publiés par cette enthousiasmante revue. Plus de soixante-dix numéros, parus depuis 1983, sont accessibles, avec des titres évocateurs et originaux comme « Attendre », « Rires », « Mentir », « Les usages de l’argent », ou « Limaginaire écologique ».

Nous vous suggérons de jeter un coup d’œil à deux numéros plus récents : le beau recueil dirigé par Grégory Delaplace consacré aux fantômes et celui sur les apocalypses compilé par Matthew Carrey.

Lire aussi > Zone dart belge temporaire

Pour lire tous les articles de la série > #AutourDeNosChambres


Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.