« Né à Jérusalem », de Yossi Atia : Suivez le guide !

Né à Jérusalem (et toujours vivant) mêle le tragique et la légèreté en évoquant le douloureux souvenir des attentats qui endeuillèrent la ville.

Ronen, un Israélien habitant Jérusalem, entend le discours tenu par une guide pour touristes à propos de la rue où le groupe se trouve. Il s’agit de la rue Jaffa, où il est né. La guide entretient la légende, édulcorant l’histoire. Ronen, choqué, ne peut s’empêcher d’intervenir pour dire la vérité : cette rue a connu le plus grand nombre d’attentats au monde. À la suite de cet incident, Ronen décide de mettre sur pied une visite de la rue Jaffa, allant d’une plaque mémorielle à l’autre, lui-même faisant…

Il reste 80% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents